Accueil Non classé 5/11/2014 Vernissage de l’expo Au fil de la Vigne, au Chabrot

5/11/2014 Vernissage de l’expo Au fil de la Vigne, au Chabrot

1
0
92

Attention, les choses sérieuses commencent : c’est une grande première !

D’abord et avant tout parce-que ce soir on se rend au vernissage de l’expo « Au fil de la vigne », au Chabrot. Cette expo, c’est le fruit d’un an de travail et surtout d’une longue et bien jolie histoire d’amitié entre nos « héros » de la soirée. Jhano, artiste plasticien (http://www.artmajeur.com/fr/artist/jhano) a traduit en tableaux et en sculptures sa collaboration avec Sébastien, viticulteur par tradition familiale et vigneron par amour de ce patrimoine. Le tout sous l’oeil et l’appareil photo d’Olga, dont le travail vient compléter et parfois approfondir celui de Jhano avec une grande réussite.

Et puis c’est une première aussi pour les Toulousaines Libérées, premier papier, première interview (avec les moyens du bord, va falloir nous excuser le temps de trouver du matos digne de ce nom) et lancement du projet… En route pour l’aventure !

Revenons à nos moutons, qui en l’occurrence tiendraient plutôt de la grappe de raisin que de l’ovidé lambda.. Au fil de la vigne, c’est  une expo dans laquelle on peut à la fois reconnaître l’art de Jhano et profiter des différents supports qu’il a choisi d’utiliser pour voir décliner l’histoire d’un vignoble, la force d’un patrimoine familial et une belle aventure humaine : tableaux, dessins à l’encre, sculptures (superbes ceps de vigne !). Alors oui c’est vrai ça fait déjà un moment que le monsieur confirme tout le bien qu’on pensait de lui (et là si tu ne sais pas encore tu vas sur sa page et tu fais comme nous : tu kiffes !), mais le contexte de cette expo est sensiblement différent, parce-que ce n’est pas qu’une création et collaboration artistique, c’est un morceau d’une histoire de vies… Le travail de Jhano, son talent, c’est de nous transmettre tout cela brut de décoffrage, sans emballage et pourtant tout en pudeur à l’image de la relation qu’il entretient avec Sébastien…

C’est aussi l’occasion (pour moi en tout cas) de découvrir l’oeil d’Olga, là encore de gros coups de coeur et l’envie d’en savoir plus sur sa lecture du monde… Ses tirages, fort bien installés d’ailleurs, sont une part intégrale de la dynamique de l’expo en apportant un angle, un éclairage différent du travail de Jhano sur la vigne et le vin… Sa photo du « gâteau de marc » (j’espère ne pas me tromper) accroche le regard d’une façon tout simplement spectaculaire, et je cite celle-là parce-que c’est mon coup de coeur perso mais je vous laisse le soin d’aller vous faire une idée, vous m’en direz des nouvelles !

Et bien sûr le tout accompagné dans un premier temps par le Syrah de Sebastien, auquel succèdera le Carignan, plus rugueux, plus « viril » (même pas un degré d’écart entre les deux mais la puissance du second surprend !) mais tout aussi porteur d’émotion et de goût… D’ailleurs il faut prendre le temps de discuter avec le viticulteur/vigneron pour sentir son amour de ses vignes et sa passion pour son vin, le tout dans une démarche  respectueuse de sa production puisque son vin n’est « mâtiné » d’aucun additif, il est le produit du raisin tel que la terre et le temps l’ont façonné, et bien sûr le vigneron travaillé, aux pieds, à l’ »ancienne »…  De Mena quoi ! (bon là je frime mais c’est là qu’on a appris qu’en catalan de mena veut dire « par nature », en vrai on ne le savait pas avant…).Et quand on le goûte, ce vin, on se dit que surtout il ne faut pas changer d’optique ! Sébastien vous raconte son histoire et celle de sa famille en une bouteille, comme Jhano et Olga l’illustrent sur les murs qui nous entourent… Et un peu plus d’ailleurs, puisque l’étiquette du Carignan a également été dessinée par Jhano, et c’est le portrait du grand-père de Sébastien….

On pourrait s’étendre pendant des heures, et pour tout dire ça donne bien envie de s’y remettre, le tout est de se rappeler que l’expo est en place pour tout novembre et que devant le succès de la soirée le Chabrot a décidé de la prolonger jusqu’à fin décembre, pas d’excuse donc pour passer à travers !

Qu’en retenir ? Une excellente (ô combien !) soirée, faite de bonne humeur et d’affection, sans jouer les fleurs bleues ces trois-là s’aiment et ça se voit, mais d’ailleurs on va vous laisser apprécier tout cela dans l’interview qu’on a réalisé des trois mousquetaires, on espère que vous vous régalerez autant que nous, en tout cas pour nous les choses sont claires : on remet ça quand ils veulent !

Dot

Infos :

Toiles, dessins et sculptures : Jhano,  http://www.artmajeur.com/fr/artist/jhano

Photos : Olga Ribeiro

Vins : Sébastien Agelet, www.demena.cat

Bar à vin Au Chabrot : http://www.auchabrot-toulouse.fr/

Image de prévisualisation YouTube

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par toulousainesliberees
Charger d'autres écrits dans Non classé

Un commentaire

  1. busty

    10 novembre 2014 à 13 h 14 min

    Bravo pour ce nouveau blog qui part bien et semble être né sur le signe de la convivialité
    je vais suivre cela avec attention

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

14 et 15/11 2014, un oeil sur le Forum régional de l’économie sociale et solidaire (FRESS)

Alors figurez-vous qu’il ne nous suffit pas d’être des toulousaines libérées (…